• 7-10 Mai - Sens Dessus Dessous

    La section Danse-études de l’INSA présente sa nouvelle création.
    « Sens dessus dessous » vous propose d’incliner vos têtes, de renverser
    l’image, de vous laisser porter ailleurs. Avec légèreté les danseurs
    questionnent leurs postures, leurs à priori, vos idées reçues. Regardons les
    sous d’autres perspectives pour les voir intérieurement se mouvoir,
    s’ébranler, incliner leur équilibre à la frontière du renversement. Complices,
    avec poésie et sans beaucoup de sérieux, ils se jouent de vos perceptions…

    Les 7, 9 et 10 mai 2019 à la Rotonde de l’INSA Lyon, campus
    Lyon Tech-la Doua, 20h30, entrée gratuite
    L’ensemble des danseurs de Danse-études sous la direction de :
    Blandine Martel Basile, Cie Désoblique,
    Maxime Freixas et Francesco Colaleo, Cie MF,
    Fabrice Guillot, Cie Retouramont.


  • 29 Avril au 02 Mars - Pig Boy

    Un drame, trois mouvements. La première partie raconte l’histoire d’un jeune éleveur français de porcs en proie à la crise agricole des années 2010 et qui se rêve cow-boy. La deuxième imagine Pig Boy, porc-star de la marque de jambon PERTA et descendant direct d’un des porcs de cet éleveur breton, accusé d’avoir copulé avec une fan japonaise, et qui se retrouve sous le feu des projecteurs à l’occasion d’un procès médiatique virtuel où le public peut décider de son sort. La dernière partie propose une échappée vers un futur onirique. Nous sommes en 2358 dans la tête d’une truie qui s’échappe d’une maternité dans laquelle elle mettait bas des bébés humains. C’est l’histoire de sa fuite vers la forêt – et c’est l’histoire de la réconciliation des trois histoires où bêtes et hommes se cherchent une raison d’être, au milieu des flux technologiques et la montée du transhumanisme.

    Une pièce de Gwendoline Soublin, mise en scène par Philippe Mangenot, du 29 au 2 mai à 20h30 à la Rotonde.
    Entrée libre, Pot le lundi soir.


  • 4-7 Mars - Incendies - Wajdi Mouawad

    Nawal vient de mourir. Depuis cinq ans, elle avait cessé de parler. Elle laisse à ses enfants, les jumeaux Jeanne et Simon, un testament en forme de mission : remettre une lettre à un père qu'ils croyaient mort, en remettre une autre à un frère dont ils ignoraient l'existence. La quête de leurs origines et le besoin de comprendre leur histoire les mèneront jusqu'au pays de leur mère, territoire en guerre qu'elle arpenta jadis, elle-même en quête de réponses. Et pour chacun viendra l'épreuve du feu, au contact de la vérité...

    Une pièce de Wajdi Mouawad, mise en scène par Davyd Chaumard.